Et si nous parlions innovation et numérique en matière de généalogie successorale ? Nous avons déjà évoqué ici ADD Data, une base de données développée par ADD Associés. Mais peut-être faut-il expliquer plus en détail ce dont il s’agit…

Qu’est-ce qu’ADD Data ?
ADD Data – utilisée depuis janvier 2016 – est une base de données développée par ADD Associés. Elle regroupe des centaines de millions de données généalogiques en France, et à l’étranger. Ces données concernent essentiellement des personnes décédées. Elles sont numérisées ou indexées, ce qui permet à ADD Associés d’augmenter la rapidité et la sécurité de ses recherches, pour éviter notamment les homonymies. ADD Associés a beaucoup investi dans les techniques d’océrisation, c’est-à-dire de reconnaissance optique de caractères, pour accélérer le traitement des données.

Pourquoi ADD Data ?
ADD Associés a créé son propre logiciel, adapté aux caractéristiques de la généalogie successorale, qui vient en complément des recherches effectuées sur le terrain, dans les centres d’archives. La généalogie ayant toujours été liée à un terrain, au sens géographique du terme, ADD Data est un instrument fondamental pour abolir les distances, et réduire les temps de recherches qui pouvaient exister auparavant. Comme l’explique Antoine Djikpa, associé chez ADD Associés : « Il y a 15 ans pour faire une recherche aux Etats-Unis, il fallait obligatoirement se rendre sur place. Aujourd’hui, on peut faire une partie des recherches directement via notre ordinateur. Et les données que nous récoltons aujourd’hui sont nos sources de demain. Nous ne cessons, jour après jour, de nous renforcer. »

Quel est l’objectif d’ADD Data ?
Cette innovation unique permet d’obtenir les résultats de recherches parmi les plus rapides du marché, en balayant des centaines de millions de données, tout en respectant l’ensemble des obligations imposées par le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Nos données font, par ailleurs et il faut le souligner, l’objet d’un contrôle par notre Data Privacy Officer (DPO). Nos données sont essentiellement recueillies par nos soins auprès d’organes nationaux et d’autres sources d’informations officielles, comme l’Etat civil, le recensement de population, les faire-parts de décès ou l’INSEE.

Ces données sont-elles sécurisées ?
Ces innovations, réalisées dans le cadre du RDGP, ont poussé ADD Associés à mener des investissements importants pour avoir des serveurs d’une taille suffisante. Cet investissement dans les données s’accompagne d’un investissement parallèle dans la cybersécurité.

Que va-t-il advenir des archives papier ?
Nous avons numérisé 15 ans d’archives qui complètent notre base ADD Data. Tous les dossiers traités deviennent des sources généalogiques avec le temps. Toutes les données des archives sont dans ADD Data.