« La profession de généalogiste a sensiblement évolué ces dernières années, notamment en lien avec les modifications de la structure familiale et le développement du numérique. Antoine Djikpa, président de Généalogistes de France, revient sur les initiatives prises par la profession pour anticiper et s’adapter à ces mutations. »

Extrait d’un entretien paru dans La Revue Lamy Droit Civil (RLDC 2018/164, n°6493) dans lequel Antoine Djikpa, par ailleurs associé et directeur du Département Recherches d’ADD Associés, évoque tous les sujets essentiels à l’évolution du métier de généalogiste successoral : la confidentialité et le règlement européen en la matière (RGPD), la réforme des actes de l’état civil par la loi dite « J21 », le renforcement des garanties apportées par la profession, l’internationalisation…

A lire dans La Revue Lamy Droit Civil ! (voir ci-dessous)