La Toile a permis aux généalogistes de mutualiser leurs travaux et de coordonner leurs recherches, grâce à la numérisation par les administrations et par des bénévoles. Ces derniers mènent un énorme et patient chantier de mise en ligne.

 

Pendant des siècles, faire de la généalogie supposait de parcourir et de rédiger des montagnes de papier. L’informatique a transformé cette pratique, lentement d’abord, puis à grande échelle avec Internet, en permettant aux chercheurs d’échanger entre eux.

Echanges utiles pour gagner du temps parce qu’en remontant nos ascendants, nous nous trouvons forcément des parents communs avec d’autres. «  Nous sommes tous cousins  » est une affirmation – et une réalité – connue des généalogistes  : neuf Français sur dix descendent de Charlemagne, ou encore un sur dix de Saint Louis (et par sa mère Blanche de Castille, peut-être de Mahomet – une hypothèse controversée). Même Sarkozy et Hollande sont cousins.

Découvrez l’article en intégralité sur le site Rue89